Mission. Cinq membres de la Croix-Blanche ont assisté le Samu du Val-de-Marne.

Du 19 juin au 11 juillet, cinq secouristes catalans (quatre cadres et une secouriste) de l’association des Secouristes français Croix-Blanche de Saint-Cyprien ont été envoyés, dans le cadre de la mission covid-19, en renfort à l’hôpital Henry-Mondor au sein du SAMU 94 (Val-de-Marne).

Ainsi Franck MIGNAN, Benjamin CHENAY, Camille BERTRAND, Tanguy PROUST et Margaux PERIE DAUER, secouristes et élève infirmière ont réalisé sur cette période tous les jours des gardes au sein du SAMU 94 de 22 h à 10 h du matin. Après une première partie de garde effectuée en doublure avec Franck MIGNAN, formateur de cadre, ils ont assuré la mission de chef d’intervention à bord des ambulances de la Croix-Blanche sur des missions de secours d’urgence dans le cadre des appels réalisés au centre 15.

Une mission très enrichissante

Ils sont intervenus avec un rythme très soutenu et sur des missions telles que : accidents et blessés sur la voie publique, malaise à domicile, AVC, crise d’asthme, accouchement, infarctus du myocarde, arrêt cardiaque, douleur thoracique, détresse respiratoire, malaise lié à la covid-19, et bien d’autres pathologies.

Les secouristes témoignent : « Cette mission a été très enrichissante, l’ensemble de l’équipe a pu se sentir très utile auprès des différentes victimes en situation de détresse. Nous avons effectué sur cette période énormément d’interventions et avons contribué à sauver des vies ! Comme le font au quotidien les ambulanciers, les équipages du Samu et les sapeurs-pompiers de Paris « BSPP » avec qui nous avons travaillé en collaboration. Nous sommes rentrés épuisés, mais forts d’une nouvelle expérience et avons ainsi enrichi nos compétences, malgré certaines interventions psychologiquement difficiles ». Hors contexte covid, les comités Croix-Blanche de Paris et de son agglomération effectuent tout au long de l’année des week-ends de garde auprès des différents Samu. Un partenariat est en cours d’élaboration afin d’envoyer les cadres de la Croix-Blanche des Pyrénées-Orientales effectuer des permanences au sein de ce dispositif, afin d’approfondir leur expérience.